Le délai de remboursement par l'assurance habitation après un sinistre

Que est le délai de remboursement de l'assurance habitation après un sinistre

obtenir mon prix

Si vous avez subi un dégât suite à un sinistre survenu dans votre domicile, votre assureur est là pour vous aider à surmonter les pertes subies. Vous avez souscrit à une MRH (multirisque habitation) ? Aucune inquiétude à avoir, vous obtiendrez votre remboursement dans de bonnes conditions. Reste une question importante : sous quel délai allez-vous obtenir votre remboursement ? La réponse à cette question est moins simple qu'il n'y paraît : en effet les délais de remboursement peuvent varier quelque peu d'un assureur à l'autre. Pour autant, il est possible d'établir un délai moyen du remboursement de vos assurances en fonction des sinistres subis.

Voici tout ce que vous voulez savoir sur les délais de remboursement des assurances.

Dans quels cas intervient le remboursement comme mode d'indemnisation ?

Le remboursement d'un sinistre intervient lorsqu'il faut remplacer un objet disparu, endommagé ou lorsque vous choisissez de faire appel à un artisan de votre choix pour remettre en état votre logement, par exemple suite au vol de votre télévision.

En cas de dommage corporel, votre assureur vous versera également une indemnité dommages corporels qui permettra de prendre en charge vos dépenses de santé et ou votre préjudice moral lorsque cela est prévu par votre contrat. Si vous avez une assurance scolaire, comprenant une individuelle accident et que votre enfant se blesse en jouant dans la cour de récréation, les frais de santé vous seront remboursés.

Le remboursement des sinistres n'est pas le seul mode d'indemnisation proposé par les assurances : afin de vous faciliter la vie, et selon l'ampleur des dégâts votre assureur pourra vous proposer d'envoyer à votre domicile un artisan qui remettra votre logement en état.

Grâce à cela, vous n'aurez pas à passer du temps à chercher le professionnel qui sera en mesure d'intervenir chez vous et vous ne serez pas obligé d'avancer de frais puisque votre assureur paiera directement son prestataire.

Le montant de votre indemnisation est variable en fonction de votre contrat, de la valeur d'indemnisation que vous avez choisie et des grilles et taux de vétusté appliqués . On distingue en effet différentes valeurs d'indemnisation :

  • la valeur d'usage qui correspond à la valeur du bien à neuf au jour du sinistre, dont on déduit un coefficient de vétusté. La vétusté en assurance correspond alors à la perte de valeur que subit un bien ;
  • la valeur à neuf permet quant à elle le remboursement en valeur d'usage sans déduire de vétusté, dans la limite du plafond de vétusté prévu par votre contrat qui est généralement de 25 % ou 30 % de vétusté ;
  • le rééquipement à neuf pour obtenir un remboursement basé sur la valeur du bien neuf au jour du sinistre, sans déduire de coefficient de vétusté. Il est souvent nécessaire de remplacer le bien endommagé dans les 6 mois suivant le sinistre et seul le matériel hifi et vidéo est généralement concerné par cette option.

Vous souhaitez recevoir nos conseils et bons plans ?

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de Luko dans votre boîte mail.

Les délais moyens de remboursement dans l'assurance

Selon la Loi, les assureurs doivent indiquer dans les Conditions Générales, le délai de remboursement prévu. Ces délais varient légèrement d'un assureur à l'autre : il faut en général compter entre dix et soixante jours pour être remboursé. Un autre facteur déterminant, la nature du sinistre et l'ampleur des dégâts :

  • pour les sinistres mineurs : le délai de remboursement moyen est compris entre dix et trente jours, comme lors d'un bris de glace par exemple ;
  • pour le dégât des eaux : il vous faudra attendre trente jours en moyenne pour être efficacement remboursé ;
  • pour le vol ou cambriolage : là encore, comptez un délai de trente jours. Si les biens qui vous ont été dérobés sont retrouvés, vous devrez rembourser les sommes qui vous ont été versées ;
  • pour le remboursement des frais de dépannage en cas de problème de serrurerie : Il faut compter en moyenne trente jours pour obtenir votre remboursement ;
  • pour la tempête, catastrophe naturelle ou catastrophe technologique : les délais de remboursement sont plus longs, les assureurs remboursent généralement les sinistres sous un délai maximum de trois mois.

Chez Luko, vous êtes en moyenne remboursé deux fois plus rapidement que chez un assureur classique. En cas de petits sinistres et face à des cas simples, vous êtes remboursé en quarante-huit heures ! Envie d'en savoir plus ? Rendez vous sur notre page dédiée aux remboursements !

Comment faire accélérer le remboursement ?

Voici nos règles d'or pour vous faire rembourser en temps et en heure : en les suivant, vous obtiendrez sûrement un remboursement plus rapide !

Vous avez un délai de déclaration de sinistre de 5 jours ouvrés pour les incendies, dégâts des eaux, bris de glaces ou autres événements garantis sur le contrat, 2 jours ouvrés en cas de vol et 10 jours ouvrés après la publication de l’arrêté ministériel en cas de Catastrophe Naturelle.

  • joindre à votre déclaration tous les justificatifs qui permettront à votre assureur de comprendre les circonstances du sinistre, de constater l'ampleur des dommages et de chiffrer le montant de votre préjudice comme: le dépôt de plainte, lors d'un vol, ou le constat amiable dégât des eaux lors d'un dégât des eaux, vos factures d'achat, vos photographies des biens et des dommages. Si des documents vous manquent, sachez qu'il est également possible de se faire indemniser sans facture, à certaines conditions ;

Si vous fournissez bien ces éléments à votre assureur, dès le départ, il pourra rapidement déterminer s'il a besoin de faire une expertise, de faire appel à l'un de ses artisans ou s'il peut vous indemniser directement !

  • Pour être remboursé dans les temps, il est important de faire appel à un assureur rapide ! Chez Luko, en cas de pépin nous vous accompagnons dans toutes les étapes de la gestion de votre sinistre en faisant en sorte de vous faciliter la vie tout en mettant tout en oeuvre pour vous rembourser au plus vite ! Pratique n'est-ce pas?

Que faire en cas de retard d'indemnisation par l'assureur ?

Si votre assureur met du temps à vous indemniser, dans un premier temps, privilégiez la voie du dialogue en le relançant. Cette solution peut parfois suffire à débloquer la situation.

Si malgré vos demandes, votre dossier n'avance pas, vous pouvez leur adresser une réclamation en courrier recommandé. Vous trouverez l'adresse du service réclamation dans vos Conditions Générales.

Vous avez besoin d'aide pour réaliser votre réclamation ? Pas de panique, vous trouverez ci dessous un modèle de courrier :

[Nom et Prénom]

[Adresse]

[Code Postal Ville]

[Téléphone]

[Nom de l’assureur]

[Adresse de l’assureur]

[Code Postal Ville]

[Ville], [Date]

Objet : réclamation suite retard sur l'indemnisation du sinistre référencé (numéro du sinistre)

Madame, Monsieur,

Je reviens vers vous concernant le sinistre référencé en objet. Sauf erreur de ma part, je n’ai toujours pas été indemnisé(e) au titre de cet événement. Je vous prie donc de bien vouloir faire le nécessaire pour me verser l'indemnité due de (indiquez le montant de l’indemnisation attendu) en réparation du préjudice subi, et cela dans les meilleurs délais. A cela, je vous demande d'ajouter des dommages et intérêts, au taux légal en vigueur, à compter de la date de réception de ce courrier.

L'envoi du présent courrier recommandé vaut interruption de la prescription biennale.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Vous pouvez télécharger ce modèle ici.

Enfin si vous n'avez pas de réponse à votre réclamation ou si votre assureur ne vous verse pas votre remboursement suite à votre réclamation, vous pouvez saisir le Médiateur de l'Assurance, sur mediation-assurance.org ou par courrier en leur envoyant le formulaire à l'adresse suivante :

La Médiation de l'Assurance

TSA 50110

75441 Paris Cedex 09

Vous avez deux ans après la survenance du sinistre pour obtenir le versement de l'indemnité, c'est ce que votre assureur appelle la prescription biennale; passé ce délai vous ne pourrez plus demander réparation.

Voir aussi :

Valeur d'usage ou valeur à neuf : quelle différence ?
Le délai de prescription en assurance habitation
Dégât des eaux chez le voisin du dessus : le guide de survie
La déclaration de sinistre en cas de dommage électrique
Cambriolage sans effraction : suis-je couvert par mon assurance ?
Le rôle de l'expert d'assurance

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.