Intervention d’un serrurier et assurance habitation

Comment être remboursé par son assurance d’une prestation de serrurerie ?

    Serrure bloquée, perte ou vol de clés sont autant de raisons de faire appel à un serrurier pour résoudre le problème au plus vite. Cependant, sachez que le coût d’intervention d’un serrurier peut vite grimper, surtout si vous vous retrouvez confronté à cette situation à une heure tardive ou pendant le week-end. Il est donc légitime de s’interroger sur la possibilité d’une prise en charge par l’assurance habitation. Des conditions requises aux formalités à accomplir, on vous explique en détail comment procéder pour prétendre à une indemnisation.

    L’intervention du serrurier est-elle remboursée par l’assurance ?

    Selon les circonstances, plusieurs garanties du contrat d’assurance habitation peuvent permettre d’obtenir une prise en charge pour l’intervention d’un serrurier.

    La garantie dépannage d’urgence à domicile

    Très utile en cas de situation d’urgence, cette garantie peut être incluse ou optionnelle en fonction de la formule choisie lors de la souscription de votre assurance habitation. Pour vous en assurer, il convient de vous référer aux conditions particulières du contrat. Si vous en êtes bénéficiaire, vous pourrez ainsi prétendre à une prise en charge des frais de serrurerie suite à la perte, le vol ou à la casse de vos clés.

    Attention, il est courant que cette garantie ne couvre que les frais de déplacement du serrurier et/ou la première heure de main d’œuvre. Vous devrez donc probablement vous acquitter de frais supplémentaires (dépassement d’honoraires) ainsi que des pièces nécessaires à la réparation de la serrure.

    La garantie vol, cambriolage et vandalisme

    Comprise ou proposée dans l’assurance multirisque habitation (MRH), la couverture vol et vandalisme permet d’être indemnisée en cas d’effraction (serrure crochetée, clé contrefaite, etc.) ou de serrure endommagée suite à une dégradation volontaire de votre porte.

    Pour bénéficier d’une indemnisation, vous devrez dans la majorité des cas répondre à certaines obligations de sécurité :

    • double système de fermeture ;
    • serrure multipoints ;
    • ou système d’alarme.

    La plupart des compagnies d’assurance habitation prévoient l’application d’une franchise en cas de sinistre vol. Il s’agit d’une somme définie sur le contrat qui sera déduite de votre indemnisation. Pour connaître son montant, interrogez votre assureur ou consultez les conditions générales de votre contrat.

    Vous souhaitez recevoir nos conseils et bons plans ?

    Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de Luko dans votre boîte mail.

    Appeler l’assurance avant d’appeler le serrurier

    Même si vous êtes catastrophé, il est essentiel de contacter votre assurance avant de faire appel à un serrurier pour les informer de la situation. Dans le cas contraire, vous risqueriez de ne pas être remboursé de l’intervention. En effet, il est fréquent que les compagnies d’assurance choisissent de mandater un serrurier appartenant à leurs réseaux de partenaires.

    En outre, cela vous permettra de connaître les modalités de prise en charge et de ne pas faire l’avance des frais dans la plupart des cas. Vous saurez également à quoi vous en tenir concernant le montant restant à votre charge.

    Il est possible que votre assureur vous laisse la liberté de choisir vous-même un professionnel. Dans ce cas, il vous demandera un devis afin d’avoir connaissance du montant avant l’intervention et de valider la prise en charge.

    Qui paye les frais ?

    Si vous êtes locataire et que le dysfonctionnement de la serrure est lié à sa vétusté, alors les réparations devront être supportées par le propriétaire. C’est le cas notamment si :

    • le système de fermeture n’est plus opérationnel en raison de son usure (portes du logement ou des espaces communs en copropriété) ;
    • la serrure est endommagée de l’intérieur.

    Les interventions de serrurerie relevant du locataire

    Dans tous les autres cas de figure, c’est le locataire (ou son assurance) qui devra payer les frais liés à l’intervention d’un serrurier, soit en cas de :

    • perte ou vol de clés ;
    • clé cassée dans la serrure ;
    • dysfonctionnement lié à un défaut d’entretien.

    Signalons au passage que l’entretien de la porte et de la serrure fait partie des réparations locatives à la charge du locataire (Décret 87-712 du 26 août 1987 fixant la liste des réparations locatives). Cela inclut par conséquent le graissage de la serrure et le remplacement des éventuelles pièces endommagées (poignet, boutons de porte, boulons, etc.).

    Dans un cas comme dans l’autre, c’est l’assurance du locataire ou du propriétaire qui prendra en charge le coût de l’intervention si les garanties précédemment citées figurent dans le contrat.

    Les différences entre les serrures

    Il existe différents niveaux de sécurité possibles pour une serrure de porte d’entrée. Les serrures dites multipoints peuvent varier de 3 points à 9 points d’attache. Logiquement, plus le nombre de points sera important, plus la serrure sera difficile à crocheter. Tant pour protéger votre logement que pour respecter les critères fixés par votre assurance, il est judicieux de s’équiper d’un dispositif certifié A2P :

    • serrure A2P 1 étoile prévue pour résister jusqu’à 5 minutes (menaces de type « opportuniste ») ;
    • serrure A2P 2 étoiles garantissant une protection comprise entre 5 et 10 minutes (menaces de type « cambrioleur ») ;
    • serrure A2P 3 étoiles offrant une protection de l’accès jusqu’à 15 minutes (menaces de type « professionnel »).

    Selon le type de serrure que vous aurez choisi, sachez que le prix de l’intervention et du remplacement de la serrure pourra varier considérablement.

    Quelle serrure pour l’assurance ?

    Chaque compagnie d’assurance définit elle-même les conditions requises pour bénéficier d’une indemnisation. Toutefois, les exigences en la matière sont souvent similaires :

    • serrure à 3 points minimum pour toutes vos portes donnant sur l’extérieur ;
    • serrures A2P une, deux ou trois étoiles certifiées par le CNPP (Centre National de Protection et de Prévention) qui garantit la capacité de la serrure à résister aux tentatives d’effraction.

    Pour savoir précisément quel type de serrure installer afin d’être remboursé en cas de sinistre, il vous suffit de consulter les clauses indiquées dans les conditions générales de votre contrat d’assurance habitation.

    Notez que certains assureurs exigent également que le logement soit équipé d’une porte blindée, de barreaux aux fenêtres, ou parfois même d’un système d’alarme pour réduire les risques. Cela peut notamment être le cas si vous déclarez un logement de taille conséquente ou des biens de grande valeur, deux facteurs pouvant accentuer le risque de cambriolage.

    Et chez Luko ?

    Les garanties Vol et vandalisme et Dépannage serrurerie sont incluses dans nos contrats Garanties Étendues pour résidences principales. Vous êtes couverts contre la plupart des types de vols et dégradations volontaires dans votre logement. Et si vous êtes bloqués dehors suite à la casse, le vol, la perte de vos clés ou une tentative d’effraction, nous vous envoyons un serrurier dont l’intervention est prise en charge jusqu’à 300€.

    Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.