Comment détecter une fuite d'eau ?

Les étapes à suivre pour trouver l'origine d'une fuite d'eau dans votre logement

Obtenir mon prix

L'eau est une ressource précieuse qu'il convient de préserver en évitant les gaspillages. Au-delà de cet impact environnemental évident, une fuite d'eau non détectée peut affecter votre porte-monnaie.

Prenons quelques exemples concrets : un robinet qui goutte représente une perte d'environ 120 litres par jour. À la fin de l'année, cela représente facilement un surcoût d'une centaine d'euros. Une chasse d'eau qui fuit ? C'est 600 litres d'eau qui s'évaporent quotidiennement dans la nature soit un peu plus de 600 € sur votre facture annuelle.

Vous comprenez mieux pourquoi il est essentiel de savoir comment détecter rapidement une fuite d'eau. Pour vous aider à gagner du temps, voici un point complet des démarches à réaliser.

Pour confirmer l'existence d'une fuite d'eau au sein de votre logement, il est tentant de gérer la situation sans plombier. Essayez donc dans un premier temps de vous appuyer sur les données présente sur votre compteur en procédant ainsi :

  • étape 1 : réalisez un relevé de votre compteur d'eau le soir avant d'aller vous coucher. Si vous ne savez pas où trouver votre compteur d'eau, jetez un œil du côté de votre robinet d'arrivée d'eau, à l'extérieur de votre maison ou dans un placard de salle de bain ;
  • étape 2 : n'utilisez pas votre électroménager (machine à laver et/ou lave-vaisselle) durant la nuit. Évitez également de tirer la chasse d'eau ou de consommer de l'eau du robinet ;
  • étape 3 : à votre réveil, effectuez un nouveau relevé pour le comparer avec celui de la veille.

Grâce à ces petits conseils, vous êtes assuré de savoir s'il y a bien une fuite responsable d'une surconsommation d'eau à votre domicile.

D'où peut provenir votre fuite ?

Maintenant que vous êtes certain de la présence d'une fuite dans votre logement, il va falloir la localiser. La première chose à faire est de fermer les robinets d'eau situés dans votre habitation l'un après l'autre et d'effectuer un relevé après chaque intervention. Ainsi, quand les chiffres s'arrêtent de tourner, cela vous permet d'identifier plus facilement l'emplacement de la fuite.

Les fuites visibles les plus courantes

  • fuites provenant d'une chasse d'eau (accumulation de calcaire, joint usé, mécanisme défectueux...) ;
  • fuites d'eau sous un évier ou lavabo (siphon encrassé, boulon de raccordement mal serré...) ;
  • un écoulement d'eau au niveau du chauffe-eau (pression trop élevée, cuve fragilisée par la rouille ou la corrosion...) ;
  • fuites d'eau liées à vos appareils électroménagers (lave-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur...) ;
  • fuites au niveau de la douche ou de la baignoire (joints abîmés, tuyau percé au niveau du pommeau de douche...) ;
  • une fuite liée à un dysfonctionnement de votre arrosage automatique.

Les fuites invisibles ou cachées

La majorité des fuites d'eau dites cachées proviennent des canalisations, cela peut être :

  • soit une fuite d'eau dans un mur provenant d'une canalisation coffrée ;
  • soit une fuite au niveau d'une canalisation enterrée.

Dans le premier cas, plusieurs signes doivent vous alerter comme des traces de moisissures, un papier qui se décolle ou des cloques sur une peinture.

Dans le second cas, une tache sur le sol peut être révélateur d'un problème dans la zone concernée.

Attention, toutes les fuites ne sont pas apparentes, il est recommandé d'effectuer régulièrement un relevé de compteur sur une nuit pour vous assurer du bon état de votre réseau.

Vous souhaitez recevoir nos conseils et bons plans ?

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de Luko dans votre boîte mail.

Vous n'arrivez pas à déterminer l'origine de la fuite

Si malgré vos recherches vous n'arrivez pas à déceler l'origine de la fuite, faites appel à un plombier professionnel pour éviter que la situation ne s'aggrave et limiter les dégâts.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier de la prise en charge de cette prestation, rapprochez-vous de votre assureur. En effet, tous les contrats d'assurance habitation ne couvrent pas leurs assurés dans le cadre d'une recherche de fuite, sans dommages apparents (dégât des eaux).

Signalons que dans certains cas complexes, le plombier peut être amené à effectuer une destruction pour localiser l'origine de la fuite (mur, cloison, sol, jardin...). On parle alors de recherche de fuite destructive.

Pour savoir si votre assurance habitation couvre la recherche de fuite, vous pouvez également vous référer aux Conditions Générales de votre contrat.

Quel remboursement espérer ?

La recherche de fuite fait partie de la garantie dégât des eaux du contrat d'assurance habitation.

Dans la plupart des cas, si vous n'avez pas constaté de dégâts consécutifs à la fuite, vous ne pourrez pas déclarer de sinistre puisque la garantie dégâts des eaux ne sera pas acquise.

Dans le cas contraire, il est nécessaire de déclarer le dégât des eaux dans un délai de 5 jours ouvrés à partir du moment où vous en avez connaissance. Ainsi vous êtes assuré d'être couvert pour les frais relatifs aux travaux de recherche de fuite jusqu'à un certain plafond mentionné dans votre contrat. Notez également que vous pourrez être indemnisé pour les dommages occasionnés par la fuite au titre de la garantie dégât des eaux (déduction faite de la franchise).

Dans le cadre d'une déclaration de dégât des eaux en copropriété, il n'est pas évident de déterminer qui doit déclarer ou régler la recherche de fuite. La plupart du temps, c'est la localisation de la fuite qui permettra de trancher.

Vous vous demandez si vous pouvez prétendre à un remboursement pour la surconsommation d'eau résultant de la fuite ? Il convient au préalable de définir le périmètre de responsabilité avant et après compteur.

Pour anticiper ce problème et ainsi éviter de mauvaises surprises, il est désormais possible de demander un plafonnement de votre facture d'eau à votre fournisseur conformément à la loi Warsmann.

Bonne nouvelle, chez Luko, la recherche de fuite est garantie à hauteur de 3 000 € par an.

Voir aussi :

En cas de fuite d'eau après compteur
La garantie canalisations enterrées
Comment gérer son dégât des eaux sans plombier ?
Dégât des eaux chez le voisin du dessus : le guide de survie
L'expertise d'assurance en cas de dégât des eaux
Fuite de toiture et assurance habitation

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.