Où et comment installer un détecteur de fumée ?

Où et comment installer un détecteur de fumée ?

Obtenir mon prix

Installer un détecteur de fumée est obligatoire dans tous les logements. Un détecteur de fumée par étage est fortement recommandé, voire plus selon la disposition de votre logement. Pour une efficacité maximale, le détecteur doit être installé dans les lieux de passages, entre les lieux de couchages et les pièces à vivre. Où placer un détecteur de fumée et comment l'installer ? Voici notre guide d'installation.

Un détecteur de fumée désormais obligatoire dans tous les logements

Depuis le 8 mars 2015, les détecteurs de fumée sont obligatoires dans tous les logements d'habitation. Les détecteurs de fumée doivent obligatoirement comporter le sigle CE (Conformité Européenne) et répondre à la norme européenne harmonisée NF EN 14604.

Le propriétaire est en charge de l'installation du détecteur, qu'il soit propriétaire occupant ou propriétaire bailleur. Le locataire peut également l'installer puis se faire rembourser par son propriétaire. L'entretien doit être réalisé par le propriétaire occupant ou le locataire. Vous devez toujours vous assurer que le détecteur fonctionne bien, et changer les piles ou la batterie si besoin.

La grande majorité des détecteurs de fumée sont fournis avec un support de fixation, ainsi que le mode d'emploi et d'entretien de l'appareil. Il est donc assez simple de l'installer soi-même en suivant les règles d'installation.

Vous souhaitez recevoir nos conseils et bons plans ?

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de Luko dans votre boîte mail.

Où placer son détecteur de fumée ?

Dans quelle pièce l'installer ?

Le plus recommandé est de placer son détecteur de fumée dans un lieu de passage proche des pièces à vivre, comme un couloir ou une entrée. Attention, il est fortement déconseillé d'installer son détecteur de fumée dans des pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain. La vapeur d'eau ou les fumées de cuisson peuvent entrainer des déclamants intempestifs de l'appareil.

Le mieux est donc d'installer votre détecteur de fumée dans l'entrée ou dans le couloir, ou bien dans une pièce à vivre comme le salon ou la salle à manger, suivant l'agencement de votre logement.

N'oubliez pas que le but du détecteur est de vous prévenir à tout moment d'un départ de feu, le détecteur doit donc être positionné entre les zones de couchage et les zones potentielles de départ d'incendie.

Les règles à respecter

Le détecteur de fumée doit être placé en hauteur, loin d'une source de chaleur comme une lampe ou une cheminée, qui risquerait de compromettre le bon fonctionnement de l'appareil. Pour une efficacité maximale, le détecteur doit être installé à au moins 3 mètres de hauteur, sur un plafond, au milieu de la pièce.

Si vous souhaitez installer votre détecteur de fumée au mur, il est conseillé de respecter une distance de 30 centimètres par rapport au plafond et aux angles.

Si votre logement comporte plusieurs étages, plusieurs zones de couchages séparées ou encore un sous-sol, il est vivement recommandé d'installer plusieurs détecteurs de fumée. Le mieux est d'en installer un à chaque étage, dans les couloirs ou près des zones de couchages, ainsi qu'un détecteur au sous-sol.

Si votre pièce est mansardée, le détecteur de fumée doit être installé à environ 1 mètre du sommet du mur ou du plafond. En effet, dans les pièces mansardées, l'air ne circule pas jusqu'en haut du plafond, cela pourrait donc retarder le déclenchement du détecteur de fumée si il est placé trop haut.

Interdiction d'en installer dans les parties communes

Si les détecteurs de fumée sont obligatoires dans les logements d'habitation, il est formellement interdit d'en installer dans les parties communes des immeubles d'habitation selon l'arrêté du 5 février 2013 relatif à l'application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l'habitation.

Cependant, les propriétaires doivent tout de même répondre à des obligations de sécurité contre les incendies dans les parties communes en installant des portes coupe-feu et en affichant les consignes de sécurité en cas de départ de feu.

Comment l'installer ?

Comme nous l'avons vu plus haut, la plupart des détecteurs de fumée sont fournis avec leur base de fixation à visser.Voici comment installer votre détecteur de fumée :

  • Déballez votre détecteur de fumée et séparez la base de fixation du boitier du détecteur.
  • Insérez les piles adéquates dans leur emplacement.
  • Marquez les emplacement des trous de fixation sur votre plafond ou sur votre mur selon le modèle de détecteur que vous avez acheté.
  • Percez les trous puis vissez la base de fixation avec les chevilles adaptées à votre support.
  • Vissez la deuxième partie du détecteur sur la base, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre pour bloquer les deux parties ensemble.

Pour vous assurer du bon fonctionnement de l'appareil, vous devez tester le détecteur après l'avoir installé. Le voyant lumineux indiquant l'état de marche de l'appareil doit être allumé. Appuyez sur le bouton de test pour vérifier que l'alarme fonctionne correctement. N'oubliez pas les bouchons d'oreille pour vous protéger de l'alarme durant le test de fonctionnement.

Il est également possible de coller son détecteur de fumée, au mur ou au plafond, lorsque vous ne souhaitez pas percer les cloisons ou que vous n'avez pas les outils adéquats. Pour cela, il vous faut utiliser du double face ou des pastilles adhésives, qui vous permettent de fixer solidement votre détecteur sans percer.

Quand changer les piles ?

Plusieurs cas peuvent vous amener à changer les piles de votre détecteur de fumée :

  • le détecteur ne se déclenche pas lorsque vous appuyez sur le bouton test
  • le détecteur bipe de façon régulière pour vous avertir que les piles ou la batterie sont faibles

Dans ces cas-là, il faut changer les piles très rapidement pour avoir un appareil toujours opérationnel en cas de départ de feu.

Lorsque les piles sont faibles, le détecteur bipe de façon courte et régulière. Il bipera régulièrement pendant 30 jours jusqu'à ce que vous changiez les piles de l'appareil.

Sachez que certains détecteurs fonctionnent avec des piles scellées dans l'appareil. Ce type de piles à une durée de vie d'environ 10 ans. Lorsqu'elles ne fonctionnent plus, vous ne pourrez pas les remplacer, vous devrez alors changer l'appareil et en installer un nouveau.

Comment entretenir son appareil ?

Le détecteur de fumée doit être entretenu par l'occupant du logement dans lequel il est installé. Pour prolonger sa durée de vie et lui assurer un bon fonctionnement, il faut entretenir régulièrement son appareil. Pour cela, l'occupant doit régulièrement dépoussiérer le détecteur de fumée avec un chiffon humide, et tester les piles de son appareil pour vérifier qu'il fonctionne correctement.

Pour un entretien efficace, vous pouvez plusieurs fois par an dépoussiérer l'intérieur de votre appareil à l'aide d'un aspirateur. N'oubliez pas d'effectuer des tests régulièrement, notamment lorsque vous dévissez l'appareil de son socle.

Bien choisir son modèle de détecteur

Les détecteurs de fumée doivent impérativement respecter la norme européenne harmonisée NF EN 14604 et comporter le sigle CE (Conformité Européenne).

Pour bien choisir son modèle de détecteur, voici quelques critères à prendre en compte :

  • Le prix : mieux vaut éviter les appareils trop bas de gamme. Un bon détecteur de fumée vaut entre 10€ et 30€.
  • La garantie : la garantie est variable, la plupart du temps suivant la durée de vie des piles (généralement 1 an pour les piles alcaline et 5 ans pour les piles lithium)
  • Les options : certains détecteurs sont fournis avec une télécommande par exemple. D'autres sont connectés, et peuvent avertir l'occupant d'un départ de feu via son téléphone portable.

Nous vous conseillons d'investir dans un appareil simple, fiable et de bonne facture. Vérifiez bien que les normes obligatoires figurent bien sur l'appareil.

Déclarer l'installation à son assureur

Votre assureur doit être informé de l'installation d'un détecteur de fumée dans votre logement. Après l'installation, il est donc nécessaire de faire une déclaration d'installation à son assurance.

Pour vous aider dans vos démarches, voici un modèle de déclaration à envoyer à votre assureur :

Modèle de déclaration

[Nom et adresse assuré]

[Nom et adresse assureur]

Objet : Déclaration d'installation de détecteur incendie obligatoire

Je soussigné [Nom - Prénom de l'assuré] , détenteur du contrat [numéro du contrat d'assurance] atteste avoir installé un détecteur de fumée normalisé conforme à la norme NF EN 14604 à l'adresse suivante : [adresse de l'assuré].

[Date]

[Signature]

Déclarer l'installation d'un détecteur de fumée dans votre logement vous permet ensuite de pouvoir négocier une baisse de votre prime d'assurance selon votre assureur.

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.