Assurance Gyroroue

Découvrez quelle assurance gyroroue choisir et les règles pour bien circuler en agglomération ou en dehors.

    Assurance gyroroue

    L’assurance pour gyroroue est obligatoire, où que vous rouliez. L’usage de cet engin, quelque peu futuriste, se développe de plus en plus en zone urbaine. Découvrez les clés pour bien assurer votre monoroue, et circuler en toute sécurité.

    Qu’est-ce qu’une gyroroue ?

    Tout comme les trottinettes électriques ou les hoverboards, la gyroroue (ou mono-roue) fait partie de la famille des nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI).

    La gyroroue fonctionne avec un moteur électrique, et est pourvue d’un système d’auto-équilibrage. Le pilote pose ses pieds de part et d’autre de la roue, et la guide en effectuant des mouvements du corps. Vers l’avant il avance, vers l’arrière il freine, et il se penche à droite ou à gauche pour aller dans la direction voulue.

    Sachez que sur ce type d’engin, il est difficile d’effectuer un freinage d’urgence. Il est donc important que vous adaptiez votre vitesse à la circulation.

    La vitesse d’une gyroroue est limitée à 25 km/h. Comme pour les trottinettes électriques, il est strictement interdit de circuler sur la chaussée avec une gyroroue dont l’assistance permet d’aller plus vite.

    Vous souhaitez recevoir nos conseils et bons plans ?

    Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de Luko dans votre boîte mail.

    L’assurance gyroroue est-elle obligatoire ?

    Comme pour tout véhicule terrestre à moteur, l’assurance gyroroue est obligatoire. A minima, vous devrez prendre une assurance responsabilité civile (RC) qui couvre les dommages que vous pourriez causer à d’autres personnes en vous déplaçant.

    Sachez que la garantie RC de votre assurance habitation ne vous couvre pas lorsque vous êtes à bord de votre gyroroue : il est indispensable de souscrire une assurance spécifique.

    Quels risques si je n’assure pas ma gyroroue ?

    Si vous n’assurez pas votre gyroroue en RC, vous risquez une amende allant jusqu’à 3750 euros en cas de contrôle.

    Même si vous n’êtes pas contrôlé, l’assurance vous évitera d’avoir à débourser de grosses sommes si vous blessez quelqu’un ou que vous endommagez un objet qui lui appartient avec votre monoroue.

    Même si seule votre responsabilité civile doit obligatoirement être assurée, il est conseillé de souscrire un contrat couvrant aussi votre bolide. Ainsi, votre assurance gyroroue pourra prendre en charges les dommages subis par votre engin en cas d’accident. Sans elle, les frais de réparation seront à votre charge, et ils sont généralement très élevés !

    Ce qui est couvert par notre assurance Gyroroue

    Chez Luko, nous vous proposons deux formules distinctes :

    La formule Minimum légal. Elle couvre simplement votre responsabilité civile, à prix doux (3,30€ par mois). C’est le niveau de contrat obligatoire.

    La formule Couverture Étendue. Elle assure vos dommages corporels si vous êtes **blessé dans un accident de la route à bord de votre gyroroue, ou si votre gyroroue venait à être endommagée (à partir de 8,06€ par mois).

    Ci-dessous, nous vous proposons un tableau comparatif de nos deux offres pour vous aider à choisir :

    Garanties de l'assurance gyroroue Luko

    Garantie pour votre gyroroue Formule Minimum Légal Formule Couverture Étendue

    Responsabilité civile pour les dommages causés à d’autres personnes

    ✔️

    ✔️

    Défense pénale et recours si un tiers engage des poursuites judiciaires contre vous

    ✔️

    ✔️

    Individuelle accident si vous êtes blessé en conduisant votre gyroroue (port du casque obligatoire)

    ✖️

    ✔️

    Vol ou tentative de vol avec agression

    ✖️

    ✔️

    Dommages / collision (à condition que le tiers soit identifiable)

    ✖️

    ✔️

    Catastrophes naturelles et technologiques (l’événement doit être reconnu comme tel par l’Etat)

    ✖️

    ✔️

    Terrorisme

    ✖️

    ✔️

    Découvrez votre offre d’assurance gyroroue personnalisée.

    Il s’agit d’une formule commune, qui prend aussi en charge les trottinettes électriques et autres NVEI (hoverboards, longboards, segways, etc.).

    La réglementation pour les gyroroues

    Pour conduire une gyroroue, il faut respecter certaines conditions.

    Les conditions d’âge et de sécurité

    • Le conducteur doit avoir au moins 12 ans ;
    • Le port du casque est fortement conseillé en ville et vous devez le porter si vous circulez sur une route hors agglomération. Son port est de toute façon obligatoire pour que la garantie individuelle accident ou dommages corporels de votre assurance fonctionne ;
    • Il est interdit de transporter un autre passager ;
    • Il est interdit de circuler sur le trottoir sauf si votre mairie l'autorise. Dans ce cas, vous devrez rouler au pas, soit à 6 km / heure au maximum ;
    • Vous ne devez pas dépasser la vitesse maximale autorisée de 25km/h ;
    • La gyroroue doit être pourvue d’un système de freinage, d’un klaxon (porté par le conducteur), de feux à l’avant et à l’arrière et de dispositifs réfléchissant à l’arrière et sur les côtés ;
    • De nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante, vous devez porter un vêtement ou un équipement rétro-réfléchissant.

    Les conditions de déplacement en agglomération

    En agglomération, vous devez circuler sur les pistes et bandes cyclables ou à défaut, sur les routes qui sont limitées à 50 km / heure.

    Dans les zones piétonnes, roulez à 6 km / heure au maximum et prêtez attention aux piétons. Cet usage n’est toutefois pas autorisé partout et dans toutes les circonstances. Ainsi, les maires peuvent interdire la circulation des gyroroues lors d’événements avec de fortes densités de personnes, comme les marchés de Noël, fêtes foraines ou spectacles en plein air.

    En principe, le stationnement est interdit sur les trottoirs : il arrive toutefois que le maire l’autorise dans certaines conditions.

    Une gyroroue ne dispose pas de système d’antivol intégré : il ne faut donc jamais la laisser sans surveillance en extérieur, même le temps d’effectuer quelques courses. Entreposez-la chez vous et trouvez un espace sécurisé au travail.

    Les conditions de déplacement en dehors des agglomérations

    En dehors des agglomérations, s’il n’y a pas de piste cyclable, vous pourrez circuler sur les routes limitées à 80 km / heure. Sinon, privilégiez les voies réservées au vélo et autres voies vertes.

    Ces règles s’appliquent à l’ensemble des NVEI : trottinettes électriques, gyropodes ou encore hoverboards.

    Quelles sont les garanties de l’assurance gyroroue ?

    Les quatre garanties suivantes sont les plus importantes, mais il est possible de souscrire des garanties supplémentaires selon vos besoins.

    Responsabilité civile

    C’est la seule garantie obligatoire pour rouler légalement en gyroroue. La garantie responsabilité civile indemnise les autres personnes (les tiers) si vous leur causez un dommage alors que vous pilotez votre véhicule. Par exemple, vous heurtez un vélo à l’intersection d’une piste cyclable, ou vous endommagez la portière ou le rétroviseur d’une voiture.

    En son absence, ce sera à vous d’indemniser la victime.

    Vol

    La garantie vol ne fonctionne que si votre gyroroue est volée à la suite d’une agression, que vous soyez en train de rouler ou à l’arrêt avec votre matériel sous votre surveillance.

    Contrairement aux garanties dédiées au vélo, le vol alors que l’engin est attaché à un point fixe avec un antivol n’est pas pris en charge. La raison? Il n’existe pas encore de possibilités de sécuriser une gyroroue avec un cadenas. Vous ne pourrez donc pas la laisser en extérieur et vous absenter.

    Dommages matériels

    Il s’agit des dommages consécutifs à un accident de la circulation. Par exemple, votre gyroroue est endommagée parce que l’une des pédales est cassée. Ou le véhicule ne peut plus rouler parce qu’il est irréparable suite à une collision avec une voiture.

    La batterie peut être garantie en cas de panne ou d’accident : tous les assureurs ne la couvrent pas de la même manière.

    Individuelle accident

    L’individuelle accident est une garantie qui vous couvre si vous vous blessez sur votre gyroroue. Il s’agit d’une indemnisation si vous êtes en incapacité de travail ou que vous restez en invalidité. Cette garantie ne fonctionne que si vous portiez un casque.

    Par exemple, chez Luko, l’indemnité est versée à partir d’un taux d’atteinte permanente à l’intégrité physique et psychique (AIPP) supérieur à 10%.

    La garantie individuelle accident peut notamment indemniser vos dépenses de santé, la perte de vos gains professionnels actuels ou le déficit fonctionnel permanent.

    La couverture via l’assurance habitation

    Votre assurance habitation ne couvre votre gyroroue que si elle était dans votre logement au moment du sinistre, et que ce dernier est couvert par votre contrat. On peut citer par exemple un incendie, une explosion, un dégât des eaux …

    Le vol de votre gyroroue peut aussi être pris en charge, s’il survient à l’intérieur de votre logement, ou si le local dans lequel est entreposé votre matériel est une dépendance déclarée au contrat et respectant les conditions de sécurité requises par votre assureur. Les conditions de prise en charge (notamment les types de vols couverts) dépendent du contrat souscrit. Consultez vos conditions générales et particulières pour connaitre précisément les conditions d’application de la garantie vol.

    Vous devrez également déclarer votre équipement à votre assurance pour qu’il soit intégré dans le capital mobilier.

    En revanche votre assurance habitation ne couvre jamais votre monoroue à l’extérieur, quel que soit le sinistre.

    Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.