Quel type d’assurance pour un château ?

L’assurance château est une couverture spécifique qui doit protéger l’ensemble de votre bien, objets de valeur compris.

    Même si les châteaux, manoirs et demeures d’exception sont des lieux particuliers, ils doivent, comme les logements plus courants, être protégés par une assurance habitation. D’autant plus s’ils sont le cadre de visites guidées ou qu’une partie des bâtiments accueille des prestations d’hôtellerie ou de réception.

    L’assurance habitation pour les châteaux

    Un château reste une habitation, il est donc soumis aux mêmes règles qu’une maison classique. C’est-à-dire qu’en théorie, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation si vous êtes seul à y demeurer et s’il ne fait pas partie d’une copropriété. Mais dans ce cas, si un sinistre survient, vous devrez payer l’ensemble des dégâts survenus dans votre demeure ainsi que ceux dont elle est à l’origine, ce qui peut constituer une très grosse somme.

    Mieux vaut donc choisir une assurance habitation pour château qui comprend, a minima, la garantie responsabilité civile pour les dommages causés à d’autres personnes (les tiers). Pour couvrir votre bien, il faudra souscrire des garanties de dommages, comme le dégât des eaux, l’incendie et l’explosion, le vol et le vandalisme, la tempête, le poids de la neige, les catastrophes naturelles, le bris de glace (grandes vitres, vitraux…)ou les dommages électriques. Une protection juridique sera aussi utile si vous devez un jour aller en justice, que vous soyez la victime ou le plaignant.

    Le prix de l’assurance habitation étant lié à la superficie, à la localisation et à l’état du bien, un devis est indispensable pour profiter d’une offre sur mesure avec les garanties adaptées.

    Vous souhaitez recevoir nos conseils et bons plans ?

    Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de Luko dans votre boîte mail.

    Les particularités

    Le château n’est pas un logement comme les autres. Il peut être très ancien, classé aux monuments historiques ou encore accueillir des visiteurs ou des hôtes s’il a été transformé en hôtel. Ses caractéristiques et son usage vont déterminer les garanties nécessaires.

    Le château en résidence principale

    De nombreuses spécificités liées au château peuvent jouer sur l’assurance, tant au niveau du prix que des garanties :

    • Bâtiment très ancien, classé ou non aux monuments historiques : dans ce cas, les réparations peuvent être très onéreuses, avec la nécessité de faire intervenir des restaurateurs du patrimoine par exemple.
    • La présence potentielle de sculptures, de moulures, d’ornements, de vitraux qui doivent être protégés en propre.
    • La présence de voûtes, d’espaces très élevés. Dans les assurances habitation classiques, les pièces ne sont généralement assurées que jusqu’à une certaine hauteur sous plafond et une surface maximale.
    • Des besoins en travaux spéciaux de réparation ou de rénovation même s’il n’y a pas eu de sinistre.
    • La couverture de mobilier très ancien et d’objets d’art, ce qui nécessite une garantie spécifique dédiée aux objets de valeur.
    • Les annexes du château : écurie, maison du personnel de maison, du gardien ou du jardinier…
    • Les espaces naturels et le reste de la propriété : jardins, parcs, potagers ou encore forêt.

    Le château qui accueille des visites

    Si votre château accueille des visiteurs, une responsabilité civile professionnelle (”RC Pro”) est obligatoire. Elle vous couvre pour les dommages subis par les tiers du fait de votre bien. Par exemple, si une personne se blesse en tombant dans des escaliers usés, ou si un élément mal fixé tombe sur un visiteur ...

    Le château transformé en hôtel ou en lieu de réception

    Là aussi, une RC Pro s’impose pour protéger vos hôtes contre les blessures, les intoxications et autres accidents involontaires. Souscrivez aussi des garanties spécifiques dans votre assurance habitation pour prémunir les salles de réception, les chambres, les espaces verts et les objets contre les dégradations et le vol.

    Une garantie perte d’exploitation est aussi utile pour si vous devez arrêter votre activité pour des raisons indépendantes de votre volonté : sinistre, mais aussi fermeture administrative par exemple.

    Les extensions possibles

    La plupart des assurances pour château proposent des extensions de garanties pour couvrir les installations et la flore du jardin. Il est aussi possible d’assurer des dépendances, une piscine ou des panneaux solaires, mais également un court de tennis, un parcours de promenade ou des espaces dévolus aux animaux si une ferme est accolée à la demeure par exemple.

    L’assurance château est une assurance habitation très spécifique qui doit se choisir sur mesure. Des garanties adaptées et un plafond d’indemnisation à la hauteur de la valeur du bien sont indispensables pour que vous soyez bien couvert en cas de sinistre. C’est pourquoi lors de la souscription, une ou plusieurs visites sont faites afin que votre assureur puisse estimer au mieux le risque.

    Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.