Organismes garant en location : lequel choisir ?

Les organismes garants facilitent l'accès à la location d'un logement si aucun de vos proches ne peut faire office de garant.

Obtenir mon prix

Un garant ou une caution solidaire sont souvent réclamés au moment de louer un logement et ce, en plus d'un dépôt de garantie. Or, il est parfois impossible de trouver un garant en location en choisissant un proche comme garant physique. Heureusement il existe des organismes tiers qui peuvent faire office de garant et vous aider à accéder à la location.

Comparaison des organismes garants

Tableau comparatif

Organisme Critères d'éligibilité Prix Commentaires

Garantie Visale

Avoir entre 18 et 30 ans. Si plus de 30 ans la demande doit être faite dans les six mois qui suivent la prise de poste dans votre emploi

Gratuit

Garanti aussi bien les loyers, que les charges et les dégradations locatives

Garantme

Si vous n'êtes pas étudiant pouvoir justifier de revenus ou d'une épargne suffisante

Tarif qui varie en fonction du montant du loyer et du nombre d'occupants : par exemple 218 euros par an pour une personne seule avec un loyer de 500 euros charges comprises

Le plafond de loyers garanti est de 96 000 euros. C'est Garantme qui s'occupe du recouvrement des dettes et de la procédure d'expulsion le cas échéant

Unkle

Pouvoir justifier d'un niveau de revenus suffisant pour assumer le paiement du loyer

Entre 2,8 et 3,5% du loyer mensuel pour le locataire. Si c'est le bailleur qui prend une garantie loyers impayés, le ticket d'entrée est à 9,99 euros par mois

Le plafond de loyers garanti est de 96 000 euros. Et 7 000 euros pour les détériorations immobilières.

Cautioneo

Prise en compte de l'ensemble des revenus du locataire qu'il soit en CDI, CDD, freelance...

Pour le locataire entre 2,9% et 3,5% du montant du loyer charges comprises avec un minimum de 158,09 euros par an ou 15,90 euros par mois. Gratuit pour le propriétaire.

Le plafond de garanties des loyers s'élève à 96 000 euros et la protection juridique couvre jusqu'à 5 000 euros.

Vous souhaitez recevoir nos conseils et bons plans ?

Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de Luko dans votre boîte mail.

La Garantie Visale : quand l'État se porte garant pour vous

La Garantie Visale est un dispositif d'Etat, mis en place par Action Logement. Elle a été instaurée en 2016. Elle peut prendre en charge jusqu'à neuf mois de loyers impayés pour un logement social loué par un alternant ou un étudiant et jusqu'à 36 mois dans le parc privé, que le bien soit meublé ou non.

Ce dispositif est entièrement gratuit, tant pour les locataires que pour les propriétaires. Il est également moins restrictif qu'une garantie loyers impayés (GLI) qui exige que le locataire dispose d'un niveau de ressources planchers. La Garantie Visale facilite l'accès au logement et c'est l'assurance pour le bailleur d'être indemnisé rapidement, à la fois pour les loyers mais aussi les charges et les éventuelles dégradations locatives. Il y a peu d'inconvénients si ce n'est les conditions d'entrée, notamment si vous avez plus de 30 ans.

La Garantie Visale ne finance pas le dépôt de garantie. Seule l'avance Loca-Pass reste accessible : il s'agit d'un prêt à taux zéro qui finance le dépôt de garantie

Éligibilité

On distingue deux principaux critères d'éligibilité :

  1. SI vous avez entre 18 et 30 ans, aucun statut professionnel particulier n'est exigé.
  2. Si vous avez plus de 30 ans, la demande de Garantie Visale doit s'effectuer dans les six mois après l'entrée dans votre emploi ou mutation. Et vous devez être salarié du secteur privé ou agricole.

Il y a aussi des conditions d'éligibilité inhérentes au logement : il doit être situé en France (DOM compris) et constituer votre résidence principale. La signature d'un contrat de location est indispensable et le loyer charges comprises ne doit pas excéder 1 500 euros à Paris et 1 300 euros en province.

Les démarches à effectuer

Il faut vous rendre sur le site d'Action Logement. Les démarches sont assez simples. Il vous suffit de créer un espace personnel sur le site et de remplir un formulaire pour obtenir votre Visa. Transmettez ce dernier à votre propriétaire pour qu'il effectue sa demande de cautionnement. Le processus se termine avec la signature du contrat Visale et du bail locatif.

Notre top 9 des applications pour trouver un logement vous aide à trouver le logement qui vous correspond.

Garantme

Pour les bailleurs, Garantme est une assurance loyers impayés (loyers garantis jusqu'à 96 000 euros) qui les indemnise 30 à 40 jours après la date d'exigibilité du loyer impayé. L'organisme s'occupe également des démarches de recouvrement de la dette locative et d'expulsion du locataire.

Éligibilité

Les étudiants n'ont pas besoin de disposer de revenus : la production d'un certificat de scolarité et d'une pièce d'identité suffit. Pour les autres profils, vous devez justifier de revenus salariés, non salariés, bourses, allocations, épargne ou encore dividendes. Garantme ne précise pas quels sont les revenus minimum. Pour connaître votre éligibilité il suffit de créer votre compte et une réponse de principe, positive ou négative, vous parvient dans les 24 heures.

Prix

Le prix pour le ou les locataires (les colocations sont couvertes) dépend du montant du loyer et du nombre d'occupants. Ainsi pour un loyer de 500 euros par mois charges comprises le coût est de 210 euros par an pour une personne et 270 euros pour deux. Pour un loyer mensuel de 700 euros : 294 euros par an pour un occupant et 378 euros par an pour deux. Sachant que deux locataires pacsés ou mariés équivalent à un seul occupant. Pour le bailleur les tarifs sont identiques.

Unkle

Unkle propose deux solutions favorables aux deux parties, propriétaire comme locataire :

  1. L'organisme certifie votre dossier et se porte garant en location pour vous.
  2. La structure propose deux formules pour les bailleurs. La première est gratuite dans le cas où c'est le locataire qui désigne Unkle comme garant. La seconde est une garantie loyers impayés (GLI) : dans ce cas le locataire n'a pas besoin de garant. Les loyers sont couverts jusqu'à 96 000 euros et les dégradations immobilière jusqu'à 7 000 euros.

Éligibilité

En tant que locataire vous devez justifier d'un niveau de ressources suffisant. Il peut s'agir de revenus salariés mais également d'allocations, de revenus fonciers ou de pensions. A noter que le RSA et l'épargne ne peuvent être comptabilisés. Unkle étudie les dossiers au cas par cas et évalue si vous avez les moyens suffisants d'assumer le paiement de votre loyer.

Prix

Pour le locataire la garantie équivaut à une somme comprise entre 2,8 et 3,5% du loyer mensuel avec un minimum de 14,99 euros par mois. Le tarif dépend donc fortement du montant du loyer. Côté bailleur la garantie loyers impayés démarre à 9,99 euros par mois et 12,99 euros par mois pour la formule la plus complète.

Monter un dossier de location n'est pas toujours tâche aisée. Notre article vous dit tout ce qu'il faut savoir à ce sujet !

Cautioneo

Cautioneo se porte garant pour les locataires pour faciliter leur accès à la location. Cela s'effectue à travers une analyse de votre situation financière : si votre dossier est accepté, l'organisme se porte garant pour vous.

Cautioneo propose également une garantie loyers impayés à destination des propriétaires avec un plafond de garanties de 96 000 euros et une protection juridique jusqu'à 5 000 euros. Petite particularité ? C'est le locataire qui paye cette garantie et non le propriétaire.

Éligibilité

Cautioneo prend en compte vos revenus : salaire, bourse, CAF, épargne, dividendes ou encore pension alimentaire. Et l'ensemble des statuts professionnels : CDI (y compris en période d'essai), CDD, freelance, chef d'entreprise, étudiant, expatrié... Les propriétaires peuvent aussi tester votre éligibilité.

Prix

Pour le locataire le tarif dépend du montant du loyer mensuel charges comprises. Par exemple pour une personne avec un loyer de 600 euros comptez 208,68 euros par an ou 20,99 euros par mois.

Luko a compilé pour vous 5 conseils pour trouver rapidement un logement étudiant.

Les solutions alternatives au garant

Si vous ne souhaitez pas recourir à un organisme garant, il y a deux autres alternatives principales : le garant personne physique et la caution bancaire.

Le garant personne physique

Le garant personne physique est une personne qui va se porter caution pour vous. Si vous ne pouvez assumer votre loyer ou vos charges c'est lui qui va payer à votre place. Ce système est entièrement gratuit mais les propriétaires sont souvent assez exigeants quant au niveau de revenus et au profil du garant. Ainsi il est souvent d'usage que ce dernier affiche des revenus trois à quatre fois plus élevés que le montant mensuel du loyer et c'est encore mieux s'il est propriétaire de son logement.

On distingue deux types de caution :

  1. La caution simple : dans ce cas le propriétaire essaie d'abord de recouvrer les sommes non perçues auprès du locataire avant de se retourner vers le garant.
  2. La caution solidaire : en cas d'impayés le bailleur peut s'adresser aussi bien au locataire qu'au garant. Ce dernier a ensuite la possibilité de se retourner contre l'occupant du logement pour se faire rembourser.

Vous cherchez un modèle de lettre de résiliation de bail de location meublé ? Nous avons ce qu'il vous faut.

La caution bancaire

La caution bancaire est une option assez peu utilisée par les locataires. Dans ce cas c'est votre banque qui se porte garante pour vous. En échange vous devez verser une somme d'argent sur un compte bloqué : elle servira à payer le bailleur s'il vous est impossible de régler votre loyer. A ce montant s'ajoutent des frais de tenue de compte, variables selon les banques. Le propriétaire peut alors solliciter l'organisme bancaire dès le premier impayé pour se faire rembourser.

Si cette solution de garantie des loyers est avantageuse pour le bailleur elle l'est moins pour le locataire qui doit disposer de la somme exigée par la banque pour qu'elle se porte caution.

Voir aussi :

Transformer une dépendance en habitation : mode d'emploi
10 questions à se poser avant d’acheter un appartement
Déconfinement : quel impact sur votre projet immobilier ?
La digitalisation du secteur de l’immobilier
4 conseils pour estimer la valeur de votre appartement
5 conseils pour changer de logement sans se prendre la tête

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.